[ masquer]

Veste Coat Black Polyester Collar D'hiver Kd 100 Knzz4yvm Na Big wqxWIpfRng

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Kd Knzz4yvm Na 100 Coat Veste Polyester Black D'hiver Big Collar Coat Big Na Knzz4yvm Collar Veste Kd Black 100 Polyester D'hiver
paraît tout simple, tout naturel, et il pense avoir fait suffisamment connaître cette faculté en la mentionnant en ces termes : Γattention de l’or­gane sensitif ! Et pour rendre compte de certaines impressions sur le moral de l’homme, il pense avoir tout dit en affirmant que c’est l’attention de l’organe sensitif qui met les extrémités nerveu­ses en état de recevoir ou de leur transmettre l’impression tout entière. Il ne se demande pas ce que c’est que cette attention de l’organe sensi­tif, et comment un organe sensitif peut avoir une attention.

Mais ce n’est pas tout. Les sensualistes anté­rieurs à Cabanis, purs idéologues qu’ils étaient, s’étaient bornés à dire, ou du moins à faire en­tendre, que c’est le cerveau qui produit la pen­sée ; Cabanis, fort de ses connaissances phy­siologiques, croit fermement qu’il va compléter cette doctrine et la mettre hors de doute. Pour cela il s’est servi d’une comparaison qui depuis a acquis une sorte de célébrité. « Pour se faire une idée juste, dit-il, des opérations d’où résulte la pensée, il faut considérer le cerveau comme un organe particulier destiné spécialement à la produire, de même que l’estomac et les intes­tins à opérer la digestion. » Mais Cabanis n’a pas entendu faire ici un simple rapprochement ; il y a pour lui similitude complète entre ces prétendues opérations. Pour le prouver, il com­mente ainsi son texte. Et d’abord, pour ce qui concerne les impressions, « ce sont, dit-il, des aliments pour le cerveau ; les impressions che­minent vers cet organe, de même que les ali­ments cheminent vers l’estomac. » Puis le cer­veau et l’estomac entrent en activité. « En effet, reprend Cabanis, les impressions arrivent au cerveau, le font entrer en activité, comme les aliments, en tombant dans l’estomac, l’excitent à la sécrétion, etc. » Ce n’est pas tout encore : « Nous voyons, poursuit Cabanis, les aliments tomber dans l’estomac avec les qualités qui leur sont propres ; nous les en voyons sortir avec des qualités nouvelles, et nous en concluons qu’il leur a fait véritablement subir cette altération ; nous voyons égalementStudio Jule Jacket Cuir fr Id Zalando Veste Green En r4HxrqwS les impressions arriver au cerceau… isolées, sans coherence… mais le cerveau entre en action, il réagit sur elles, et bientôt il les renvoie métamorphosées en idées. » Maintenant voici la conclusion. « Donc, nous con­cluons avec certitude que le cerveau digère les impressions, et qu’il fait ocganiquement la sé­crétion de la pensée ! »

Na D'hiver Knzz4yvm Veste Black Big Kd Polyester Coat Collar 100 Cabanis n’avait-il pas bien fait de mettre sa physiologie au service des sensualistes ? n’avaitil pas faitvoiravec certitude commentles choses se passent ? Voilà cependant comment les doctri­nes de Locke, d’Helvétius et de Condillac avaient d’abord été complétées par Cabanis ; voilà les do­cuments sans répliqué qu’une observation pré­tendue positive était venue donner à l’idéologie du xvnie siècle ; voilà enfin comment Cabanis avait cru devoir définitivement matérialiser l’in­telligence !

Mais, hâtons-nous de le dire^ cette déplorable théorie de la formation des iclées est rachetée, dans l’ouvrage de Cabanis, par une suite non in­terrompue de recherches pleines d’intérêt : ce philosophe traite successivement de l’influence des âges, des sexes, des tempéraments, du régine et du climat, sur les idées et les affections morales ; ici, il se montre observateur conscien­cieux et écrivain élégant : ses considérations sur les âges et les sexes rappellent quelques-uns des beaux passages de J. J. Rousseau.

Mais, dans ses théories physiologiques, il reste souvent en contradiction avec lui-même. Ainsi, après avoir eu la prétention de tout expliquer dans l’économie animale par les lois générales de la physique ou de la mécanique, après avoir dit que les causes de l’organisation de la matière, de la formation du fœtus, et des manifestations intellectuelles, ne sont pas plus difficiles à dé­couvrir que celles d’où résulte la composition de l’eau, de la foudre, de la grêle, etc. (Mé­moire X, § 11), il ne veut rien moins qu’un principe particulier et distinct pour l’accomplis­sement des actes de l’économie.

Non-seulement il n’est pas organicien, comme on l’entend aujourd’hui ; il ne croit pas, comme certains physiologistes contemporains, qu’il n’y a dans l’homme que des phénomènes physiques ; mais il n’est pas même de l’école vitaliste de Bichat. Bichat, en effet, à peu près à la même époque que Cabanis, professait qu’il suffit de quelques propriétés vitales pour que tous les phénomènes se manifestent en nous. Pour tirer le monde du chaos, disait-il, Dieu n’a eu besoin que de douer la matière de propriétés générales ; pour organiser une portion de cette même ma­tière, pour l’animer, il lui a suffi de la douer de propriétés spéciales.

Mais Cabanis, nous le répétons, n’est pas de l’école de Bichat, qui alors était celle de Paris : il est de l’école de Barthez ou de Montpellier ; il spiritualise davantage la vie ; il n’admet pas seulement des propriétés, des facultés ; il admet un principe, un être distinct. Quelque idée que l’on adopte, dit-il (Mémoire IV, § 1), sur la cause qui détermine l’organisa lion, on ne peut s’empêcher d’admettre un principe que la na­ture fixe ou répand dans les liqueurs séminales Plus loin (loco cit.), il affirme non moins positivement ; qu’aux éléments matériels de l’écono­mie se joint un principe inconnu quelconque.

On voit quelle est la différence des trois écoles physiologiques contemporaines : les unes ne veulent voir en nous que de simples phéno­mènes physiques, et tels que, pour les manifes­ter, la matière animale n’a pas besoin d’être régie par d’autres lois que celles qui gouvernent la matière inorganique ; d’autres admettent qu’indépendamment des phénomènes physiques, il y a des phénomènes qui attestent des pro­priétés plus spéciales, c’est-à-dire des propriétés vitales ; d’autres enfin veulent qu’aux éléments matériels se joigne, s’ajoute un principe inconnu quelconque qu’ils appellent âme, archée, ou principe vital.

Cabanis est de ce nombre, et Bichat aurait pu lui adresser, sur’ce dernier point, le reproche que lui, Cabanis, adressait à Condillac au sujet du principe de l’intelligence. Nous avons vu que Cabanis disait, en parlant de Condillac, que, si cet idéologue avait eu des notions plus exactes sur l’économie animale, il n’aurait pas fait de l’âme un être distinct ou un principe, mais bien une faculté ou une propriété ; or Bichat aurait pu semblablement dire à Cabanis, qu’avec des notions plus exactes en anatomie générale, il n’aurait pas fait, non plus, de la vie un être aistinct ou un principe, mais un ensemble de pro­priétés.

Maintenant que l’on connaît les opinions que professait Cabanis sur ce point de doctrine, il pourra paraître assez étrange que, dès cette même époque, il n’ait pas été tout d’abord conduit à adopter des idées analogues sur les fonctions de l’âme. Comment se fait-il, en effet, que, par le fait de ses observations en physiologie, et de la rectitude naturelle de son esprit, Cabanis ait compris que la vie ne saurait être une Black 100 Knzz4yvm Big Na Kd D'hiver Coat Polyester Collar Veste résultante,un produit du jeu des organes ; et qu’il n’ait pas également senti que, pour les manifestations intellectuelles, il faut, ae toute nécessité, ou unprincipe